1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 03:04
Accueil > La ville > Le Manège Royal

Le Manège Royal

Adresse: place royale


Le Manège Royal à Saint-Germain-en-laye

 

L'édifice sert à l'instruction des deux compagnies

de gardes du corps créées par Louis XVIII.

La façade principale reprend les principaux éléments

architecturaux appliqués sous la Restauration,

comme les ouvertures cintrées.

La charpente à la Philibert de l'Orme

supprime les pièces horizontales

et se compose d'arbalétriers,

pièces obliques de forme courbe.

 

Le Manège Royal à Saint-Germain-en-Laye (78100) L’entrée de L'édifice est surmontée d’un cartouche aux armes de Louis XVIII.

Au-dessus de l'entrée,

se trouve un bas-relief

représentant les armes de la France.

Historique

Fichier:Blason Antoine VIII Louis-Marie de Gramont.svg

Blason Antoine VIII

Louis-Marie de Gramont

 

Le manège royal est situé dans l'ancien jeu de paume jusqu'à ce que,

par manque de place, le duc Antoine VIII de Gramont 

décide d'en faire construire un nouveau.

11 juillet 1816

 

La première pierre a été posée pour l'instruction

de deux compagnies des Gardes du Corps créées par Louis XVIII.

 

1990

 

 

Toujours propriété de l’Armée, la gestion est transférée

à la Ville de Saint-Germain-en-laye pour une durée de 99 ans

 

 

 

octobre 1993

 

Classé Monument historique

 

1999

 

Restauration du bâtiment

 


LA CHARPENTE DE PHILIBERT DELORME

 

Après la mort de son inventeur, ce type de charpente tombe pratiquement dans l'oubli.

Seuls quelques rares ouvrages entre XVIème et le XVIIIème siècle sont parvenus jusqu'à nous.

Il est vrai qu'aucun inventaire exhaustif n'a été effectué sur le territoire national. Par ailleurs,

il s'agit d'une forme de charpente légère, et donc assez fragile si sa couverture n'est pas bien entretenue.

Des exemples des XVIème, XVIIème, et XVIIIème siècles peuvent donc exister et être inconnus,

tandis que d'autres ont pu disparaître sans que nous n'en ayons eu connaissance.

Il faut attendre l'époque révolutionnaire, et l'importance donnée à la cavalerie dans les batailles militaires,

pour que les ingénieurs du Génie se penchent avec acuité sur le problème posé par la réalisation de charpentes

de grande portée, dont le volume serait totalement dégagé.

Seuls les bâtiments assez larges permettent à la cavalerie de s'entraîner toute l'année.,

et d'être immédiatement opérationnelle. Les officiers du Génie consultent les anciens traités d'architecture.

Ils redécouvrent l'ouvrage de Philibert Delorme et son principe de charpente.

Un plan de charpente à la Philibert Delorme, publiée en 1800 par Monsieur G. DETOURNELLE,

devient le document de référence à partir duquel seront construits la plupart des manèges élevés

à l'époque du Premier Empire (fig. 4).

 

 

à voir:

lorsque vous êtes en face du manège royal,

jettez un coup d'oeil à gauche, au fond de la cour d'un immeuble vous verrez

la chapelle de l'école Saint-Erembert


 

école Saint-Erembert à Saint-Germain-en-Laye (78100)

école Saint-Erembert à Saint-Germain-en-Laye (78100)

 

www.saint-erembert.com

 

voir aussi:

Caserne Grammont, Façade de l'aigle, Rue de Paris à Saint-Germain-en-Laye Les casernes de Gramont et du Luxembourg - les Garnisons

Partager cet article

Repost 0
Published by sGc - dans la ville
commenter cet article

commentaires