6 octobre 2012 6 06 /10 /octobre /2012 01:03
Accueil > Ville > Le projet d'un palais pour un souverain

Le projet d'un palais pour un souverain

à Saint-Germain-en-Laye

par Étienne-Louis Boullée

Le projet d'un palais pour un souverain à Saint-Germain-en-Laye par Étienne-Louis Boullée

comte d’Artois

comte d’Artois

 

Le projet d'un palais pour un souverain à Saint-Germain-en-Laye par Étienne-Louis Boullée

 

Le projet d’un Palais pour un Souverain date de 1785.

À cette époque le château de Saint-Germain appartenait au comte d’Artois,

dont l’architecte Bélanger proposait des plans de reconstruction grandiose.

Encore plus idéal, le projet de Étienne-Louis Boullée pour le même site,

est avant tout une démonstration théorique sur l’architecture royale.

Destiné à l’habitation du souverain, entourée des palais de ses courtisans,

ce gigantesque projet prévoit également des bâtiments

pour l’éducation des princes et trace à travers le village de Nanterre

et les bois du Vésinet un large canal

qui " formerait un miroir magnifique où se reproduiraient,

de mille et mille manières différentes, toutes les richesses de la nature ".

Inspiré par les pensées de Montaigne sur l’éducation,

Boullée veut créer une familiarité entre les élèves

et leurs maîtres et accompagne les résidences de locaux

destinés aux académies des arts et des sciences.

Il établit des bâtiments pour " former la jeunesse aux exercices du corps ".

L’instruction du prince se termine dans un " Temple de Thémis ",

Boullée jugeant " qu’il était de la dignité du souverain

d’établir près du trône celui de la justice "

Un palais auquel sont réunis les palais des grands qui forment sa cour.

Boullée a justifié de la manière suivante son choix de situer un palais royal à Saint-Germain-en-Laye :

" Il m’a semblé qu’en France cette habitation serait parfaitement située à Saint-Germain-en-Laye.

Je me suis déterminé à choisir ce lieu d’autant plus volontiers qu’en le préférant,

je remplissais un des points les plus essentiels et que Vitruve avec raison

recommande expressément aux architectes. C’est-à-dire que je m’assurais de la salubrité,

car il est de fait qu’on respire à Saint Germain l’air le plus pur. Il est de fait encore

que c’est dans ce beau séjour que l’on jouit des grandes beautés de la nature.

C’est donc sur le vaste et magnifique amphithéâtre formé par la montagne

de Saint-Germain-en-Laye que j’ai établi ce palais. Je l’ai placé de manière qu’il parût appartenir aux cieux.

Quoique très élevée, la superbe enceinte formée par les palais des grands

est encore dominée par l’habitation du monarque. Placé à une distance convenable,

le spectateur peut d’un seul coup d’œil apercevoir

et embrasser tous les bâtiments qui forment ce grand ensemble ".

 

Le projet d'un palais pour un souverain à Saint-Germain-en-Laye par Étienne-Louis Boullée

 

voir aussi:


photo et vidéo aérienne de saint germain en laye

Partager cet article

Repost 0
Published by sGc - dans la ville
commenter cet article

commentaires