9 juin 2006 5 09 /06 /juin /2006 00:26
Accueil > La ville > La FRANC-MAÇONNERIE 

La FRANC-MAÇONNERIE 

à Saint Germain en Laye

La FRANC-MAÇONNERIE à Saint Germain en Laye

Historique

Henriette de France

 Portrait de la reine Henriette.

1649

 

Henriette Marie de France

(26 novembre 1609 -10 septembre 1669)

fut une reine consort d'Angleterre.

Fille du roi de France Henri IV et de la reine Marie de Médicis.

Elle épousa le roi d'Angleterre Charles Ier (1625).

Elle est la mère de deux rois d'Angleterre Charles II 

et Jacques II.

La révolution anglaise l'amena à se réfugier

à Saint-Germain-en-Laye 

après la décapitation de Charles Ier d’Angleterre,

de nombreux officiers écossais et irlandais

(pour la plupart francs-maçons) la suivent 

et créent la première loge maçonnique en France.

 

 Jacques II

 James II by Peter Lely.jpg

 

1689

 

Jacques II Stuart, après sa capitulation à Limerick,

se réfugie en France auprès du Roi-Soleil.

les Loges militaires des régiments écossais

et irlandais (jacobites)

ayant suivi le Roi Jacques II Stuart en exil introduisent

Le Rite Écossais Primitif ou «Early Grand Scottish Rite»

Naissance des deux premières loges du rite écossais,

sous les titres de "La Bonne Foy" et "La parfaite Egalité",

qui donnent naissance à la franc-maçonnerie moderne en France.

 

 

 

1746

Désastre de Culloden

 

 

 

 

La FRANC-MAÇONNERIE à Saint Germain en Laye

16 septembre

 1940

 

 

Après la défaite de juin 1940,

le gouvernement de Vichy donne des instructions

contre la franc-maçonnerie, datant du 13 août 1940 :

les loges maçonniques doivent être fermées.

Le personnel des administrations et les fonctionnaires

doivent répondre au serment de non appartenance

à la franc-maçonnerie.

Le 16 septembre 1940, la loge "La Bonne Foi",

78 rue de Paris est fermée par la kreiskommandantur locale.

En 1941, les déclarations des fonctionnaire

qui ont prêté serment sont envoyées au ministère.

Quinze loges maçonniques seront ainsi fermées

en Seine-et-Oise.

Des noms de francs-maçons de Saint-Germain seront publiés

au Journal Officiel en décembre 1941 :

 

  • André Beaune, rentier
  • Louis-Jean Berger, employé de commerce
  • Fernand Boin, entrepreneur
  • Maurice-Ernest Boin, voyageur de commerce
  • René Borriès, employé à la Société du gaz de Paris
  • Hubert Paul-Mathieu Canale, médecin
  • W.-J. Coombes
  • Robert Faustin, professeur d'éducation physique
  • Georges Godchaux, consul honoraire de Bolivie
  • Paul-Maurice Grisy, chauffeur-mécanicien
  • M. Guerrapin, professeur d'allemand
  • S. Hébrard
  • Séraphin-Louis Isnard, chirurgien-dentiste
  • M. Jouandamme
  • M. Jourdan, couvreur
  • Louis-Adrien Larcher, instituteur
  • Alphonse Lebas, homme de Lettres
  • Emile-Louis-Joseph Pechard, commissaire divisionnaire honoraire
  • Georges Peter, industriel
  • Eugène Pichon, garagiste
  • Noé-Juste Roquet, chef de service au Crédit Lyonnais
  • M. Saint-Guy
  • Célestin Thignot, dit Parisien, charpentier

 

Des membres de la loge Bonne Foi poursuivent leurs réunions

clandestinement et se joignent à la Résistance,

recrutant des profanes pour leurs actions.

 

 

TEMPLE MAÇONNIQUE

LA BONNE FOI

46 rue du Maréchal-Joffre

78100 Saint-Germain-en-Laye

Téléphone : 01 30 87 21 76

La FRANC-MAÇONNERIE à Saint Germain en Laye

 

Musée et Temple d'une des plus anciennes loges maçonniques de France datant du XVIIIe siècle.

Temple toujours en activité et fréquenté par plus de 25 loges.

 

Loges, obédiences et rites maçonniques

à Saint Germain en Laye

sur yvelines première


 

Voir aussi

tombeau de jacques II Église Saint-Germain à Saint Germain-en-Laye Le Tombeau de Jacques II Stuart, dans L'église Saint-Germain
Chateau_saint-germain_Napoleon_III_05212.jpg Le Château Vieux de Saint-Germain-en-Laye De Jacques II Stuart 1689/ à 1975

Partager cet article

Repost 0
Published by sGc - dans la ville
commenter cet article

commentaires